Les données d’Ingérop sur Cigéo de nouveau en ligne

Nous avons remarqué un article paru il y a quelques jours, qui mentionne la remise en ligne des données d’Ingérop concernant Cigéo et d’autres projets.

Le lien de l’article : https://de.indymedia.org/node/24069 (en allemand)

L’article précise que les données ne resteront pas en ligne très longtemps, et qu’il est conseillé d’en faire des copies, voir de créer des « miroirs » pour que les données soient hébergées ailleurs (sans oublier à ce sujet qu’une perquisition avait déjà eu lieu il y a deux mois à cause de l’hébergement de ces données).

En attendant, l’article donne un lien permettant de télécharger les données, soit fichier par fichier (répertoire « brut »), soit sous forme de gros fichiers compressés (répertoire « small »). Le lien est un lien en « .onion », c’est-à-dire qu’il est possible d’y accéder seulement via le navigateur Tor (c.f. https://torproject.org pour télécharger le navigateur Tor si vous ne l’avez pas déjà).

Le lien de téléchargement des données : bxqigvnvsi7nlure.onion

On peut donc visiblement de nouveau accéder à des dizaines de Go de données internes d’Ingérop concernant le projet Cigéo, réparties en trois dossiers :

  • « Liaison intersites environnement »
  • Bâtiments de surface
  • Transformateur électrique

On trouve également des dizaines de Go de données concernant d’autres projets d’Ingérop : des prisons existantes ou de futures prisons (Gradignan-Bordeaux, Lutterbach, Saran), une étude de faisabilitié du Centre à l’Énergie Atomique, des prestations en lien avec la fermeture de Fessenheim, des études de la RATP, les tramways de Barcelone et de Las Condes au Chili, et le centre de maintenance des tramways de Saint-Priest.

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.