Perquisition chez l’hébergeur des données fuitées d’Ingérop

On a remarqué que depuis hier soir, les données d’Ingérop (sous-traitant du projet Cigéo) ne sont plus accessibles sur Internet. D’après plusieurs articles de la presse allemande, et notamment celui-ci (en allemand), l’hébergeur des données (Systemausfall) a subi hier à 20h une perquisition de la police allemande à Dortmund. La perquisition aurait été justifiée par l’hébergement de données provenant d’une entreprise française, notamment des plans de prisons françaises et de la centrale nucléaire de Fessenheim.

En réponse à la perquisition, la version allemande de la plateforme Indymedia a publié un appel à une manifestation ce soir à 19h à Dortmund (en allemand). On y apprend notamment que la perquisition a touché de nombreux autres groupes et associations qui avaient leurs locaux sur place (les flics allemands en auraient profité).

Solidarité avec les personnes touchées par cette perquisition.

Appel a don

systemausfall (en allemand)

traduction (automatique désolé)

Hier soir / nuit, le LKA Cologne et le Kripo Dortmund ont fouillé un projet amical et saisi l’un de nos serveurs. Comme indiqué par le mandat de perquisition, il s’agissait de documents publiés sur le serveur en question. Les services suivants ne sont actuellement pas disponibles: la mémoire, les pièces et les sites Web de certains projets.

Avec systemausfall.org, nous voulons soutenir les personnes et les groupes dans leur travail social, social et politique. Pour cela, nous fournissons nos services gratuitement. Bien que nous soyons responsables du côté technique, nos utilisateurs sont responsables du contenu et nous nous attendons à une utilisation attentive correspondante des services fournis.

Les habitants de Dortmund attendent certainement des dons pour régler les dommages causés:

Propriétaire: Wissenschaftsladen Dortmund
IBAN: DE82430609674007342300
BIC: GENODEM1GLS
GLS Community Bank Bochum

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.